Ubuntu est ton ami

Les membres des communautés du logiciel libre sont des êtres étranges, ils aiment tellement les animaux qu'ils les utilisent souvent comme logo de leurs logiciels ou pour en nommer les différentes versions. C'est ainsi que, fin avril, la toute dernière version d'Ubuntu a été baptisée Natty Narwhal, «Narval astucieux».

Ubuntu est un système d'exploitation libre qui connaît un beau succès depuis quelques années. Ce système séduit de plus en plus d'utilisateurs, même débutants, car l'installation est simple, l'interface intuitive et les forums d'aide très actifs. D'ailleurs, depuis 2007, nos chers députés et leurs assistants utilisent Ubuntu sur leurs ordinateurs à l'Assemblée. Ce qui prouve, au passage, qu'on peut à la fois utiliser du logiciel libre et voter des lois à la con sur le numérique. Mais là n'est pas le sujet.

En ces temps de crise, le logiciel libre est fondamentalement intéressant, tant par ses qualités sociales de partage que par la disponibilité de milliers de logiciels à moindre coût. Pour autant, pas facile de sauter le pas quand on n'y connaît rien. Heureusement, les «fêtes d'installation» existent: ou comment réunir utilisateurs expérimentés et novices pour que les premiers aident les seconds à installer un système libre – comme Ubuntu – sur leurs machines. Fin mai, dans toute la France, se déroulent plusieurs fêtes d'installation, ou «Ubuntu Party». Pour ne pas louper le créneau, consultez le calendrier des rencontres sur Ubuntu Party et/ou sur le site de l'Agenda du Libre.

Mais au fait, Jack, pourquoi je ne trouve pas d'ordinateurs avec Ubuntu dans le rayon informatique de mon hyper? En voilà une question qu'elle est bonne! Ce sera l'objet d'une prochaine chronique.

Jack Kernel

Chronique publiée dans Charlie Hebdo.